Lien génétique suspecté dans la mort de jeune Kakapo

vie, alimentation, reproduction,maintenance

Modérateur: Sylvana

Lien génétique suspecté dans la mort de jeune Kakapo

Messagepar Sylvana » 05 Mars 2012, 20:17

La mort d'un jeune mâle kakapo la semaine dernière - le cinquième depuis Septembre - peut être liée à la génétique trop pauvre, ce qui incite l'équipe de récupération Kakapo d'envisager la suppression Basile, un oiseau du programme d'élevage

Mâle, qui a éclos en 2008, a été transporté hors Whenua Hou/Codfish Island le 29 Février pour les soins vétérinaires à Auckland Zoo, après avoir subi une perte de poids et perte d'appétit. Il est décédé le lendemain, les premiers résultats post mortem indique une infection fongique - aspergillose - qui était très répandue dans tout son corps, y compris ses poumons.

La gestionnaire de programme Deidre Vercoe Scott Kakapo Recovery dit que l'équipe enquête sur la cause et cherche aussi à savoir s'il pourrait y avoir un lien avec la génétique. Parmi les six jeunes kakapo morts dans la période récente (les oiseaux âgés de 1-9 ans depuis 2004), quatre avaient été engendré par Basile. Deux, Rooster and Purity, ont trouvé la mort depuis septembre.

"Nous savons aussi que, de tous les embryons morts et poussins éclos de la paternité connue, 24% de la 33 ont été engendrés par Basile."

Le scientifique Dr Ron Moorhouse du Kakapo Recovery a déclaré que statistiquement, la probabilité que le nombre de poussins morts par hasard, était de une sur cent. Le généticien, Dr Bruce Robertson de l''Université d'Otago se pencherait sur la progéniture par rapport à Basile ( le kakapo ), il examine leur ADN ( Basile et les autres Kakapo ) pour la variation au niveau de l'allèle du CMH. C'est la partie de l'ADN impliquée dans la réponse immunitaire aux pathogènes, le Dr Moorhouse dit.

«Si nous pouvons aller au fond de celui-ci, nous pourrions, en fin de compte, être capable d'identifier les mâles susceptibles de produire des descendants de mauvaise qualité avant, plutôt qu'après, le fait."

Il a dit qu'il était inévitable que certains kakapo jeune seraient génétiquement compromis en raison de la très faible variation génétique dans la population parentale.

«Nous utilisons l'insémination artificielle et les empreintes génétiques afin de minimiser la perte de la diversité génétique de la population kakapo et d'améliorer la qualité génétique des poussins Kakapo."
http://www.doc.govt.nz/about-doc/news/m ... apo-death/
Avatar de l’utilisateur
Sylvana
Administrateur
 
Message(s) : 571
Inscrit(e) le : 25 Jan 2012, 15:40
Localisation : Savoie

Retour vers santé

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron